OSTOVANI Farhad

PEINTURE

En quelques mots

Farhad Ostovani est né à Lahijan, dans le nord de l'Iran, en 1950. Il commence à peindre à l'âge de douze ans puis entre en 1970 au département des Beaux-Arts de l'Université de Téhéran. Quatre ans plus tard, après une licence d’arts plastiques, il intègre l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Après de nombreux voyages en Europe, au Moyen-Orient et aux États-Unis, il s'installe en 1982 à Rome pour un séjour de quatre ans. En 1986, il enseigne le pastel à l'Academy of Fine Arts de Philadelphie, puis, l'année suivante, le dessin à l'École Parsons, à Paris.

Ses premiers pastels sur le jardin d'Alioff, le jardin mythique de son enfance, sont réalisés en Italie en 1984.

De sa rencontre en 1994 avec le poète Yves Bonnefoy et Bernard Blatter, alors directeur du musée Jenisch, à Vevey, naît une double amitié qui conduit à plusieurs publications et expositions.

Le jardin, les arbres et les fleurs, les montagnes et les horizons comptent parmi les motifs préférés du peintre.

Février – Mars 2013, Farhad Ostovani est bénéficiaire d’une bourse du Fondation Bogliasco en Italie où il poursuivra son travail sur une série d’œuvres inspirées des suites pour violoncelle de Bach.

En 2014, Farhad Ostovani reçoit le Grand prix de bibliophilie (prix Jean Lurçat) de l'Académie des Beaux-Arts pour We talked between the rooms (poème d’Emily Dickinson, traduit par Yves Bonnefoy, Editions Michael Woolworth).

FERRARI ART GALLERY

ArtisteIranien

Naissance1950

En images